polémique

Publié le par clacla

La polémique du moment tourne autour de la nouvelle pub SFR. Pour recentrer la communication autour de l'offre SFR (qui se perd facilement au milieu du marché de la téléphonie mobile), la marque a souhaité changer totalement sa communication. Exit donc les 2 gentils potes à qui il arrivait plein d'aventures, l'agence Leg se charge de ce virage important.
Et ça donne ça, vous l'avez surement déjà tous vu:

Le problème c'est qu'il semble que ce soit très largement inspiré par le générique d'un documentaire de skate pour DVS.

Et si ce n'est pas assez évident, regardez plutot ce montage qui met les 2 en parallèle.


Le plus flagrant, outre la mise en scène c'est quand même l'utilisation de la même musique.
En parlant de musique, il semble également que celle-ci ait déjà été utilisée dans une pub pour ... Orange:

Tout ceci fait un peu beucoup de coïncidences.
Alors Leg, en panne d'inspiration?
Les récentes accusations qui jaillissent partout sur la blogosphère ont poussé le principal accusé, Gabriel Gaultier, DA de l'agence Leg, a se défendre sur un blog  où le pauvre nous ferait presque pleurer en nous parlant de tout le travail qui a été fait pour aboutir à cette pub dont il est très fier.
En tout cas une chose est sure, si il a vraiment pompé le générique en gardant la même musique, c'est qu'il est vraiment débile, mais une coïncidence pareil, c'est difficile à admettre.
Bref parmi les 75 commentaires que son article a suscités sur son blog, on trouve des "pour" et des "contres", et j'ai envie de citer celui-ci:
"Cela reste du Plagia. Ennormousssss. Même la musique n’a pas été changé. Une Honte. J’epsere juste que les skaters auront la bonne idée de dépopse plainte. Vous ne nous ferez pas croire a une coincidence. Et SFR, ca va, pas trop les boules de payer plein pot pour un truc qui a déjà été fait ?"
C'est vrai ça, et SFR, ils en pensent quoi?
(surtout après avoir déjà étécondamnés pour plagiat avec la pub réalisée par Publicis et qui rappelait légèrement le 5em élément de Luc Besson).
Affaire à suivre.

VIA

Publié dans Humeur

Commenter cet article