Pro Logo

Publié le par clacla

Une vision optimiste du rôle des marques dans la société.

Dans un monde sur-médiatisé, les marques offrent un bouc émissaire commode à toutes les angoisses. Provocation, frivolité, manipulation, mauvais goût… sont quelques-unes des dérives dont les accuse par exemple l’ouvrage de Naomie Klein, No logo. Pour les auteurs, ces dérives ne sont pas une fatalité. Elles expriment plutôt une démission, une négligence de la part des entreprises ou des consommateurs. Forts d’une longue expérience de gestion des marques, ils renvoient les uns et les autres au rôle crucial qu’ils ont à jouer pour faire des marques d’authentiques facteurs de progrès social. Génération de richesse, promotion de l’innovation et du multiculturalisme, confort des consommateurs… dans quelles conditions ces aspects positifs de la marque peuvent-ils s’exercer ? Quelles sont les obligations professionnelles des gestionnaires de marques ? Quel est le pouvoir du consommateur et comment peut-il pratiquer l’achat responsable ? Cet ouvrage, en apportant des réponses concrètes à ces questions, pose les bases d’un dialogue constructif entre tous les intervenants de ce secteur. Les professionnels y trouveront notamment un ensemble d’outils méthodologiques pour mieux gérer leurs marques. Ariel, Bally, Benetton, Bulgari, Christian Dior, Coca-Cola, Danone, Eram, Gap, Jaguar, Louis Vuitton, Michelin, Nestlé, Pirelli, Salvatore Ferragamo, Volkswagen, ... :des exemples et anecdotes surprenants sur plus d’une centaine de marques.

 

Publié dans Livres

Commenter cet article